Le panorama

 

Le parc de la Cure d’Air offre l’un des plus beaux points de vue de l’agglomération.

 

 Panorama

 

 L’écrivain régionaliste Emile BADEL écrit en 1903 dans « Les rues de Nancy »

« De ces hauteurs et de ce sommet vraiment privilégié, à côté de Buthegnémont, d’où Louis XIII et le cardinal Richelieu, bombardèrent Nancy en 1633, à côté des senteurs embaumées  et fortifiantes des sapinières Saint Michel, à côté des frondaisons épaisses de la grande forêt de Haye, la vue s’étend à des lieues et des lieues, d’une part sur la vallée de la Meurthe aux industries variées et florissantes, sur les bourgades agricoles et les cités commerciales, sur Saint Nicolas aux deux tours séculaires, sanctuaire national des Lorrains, sur Dombasle, aux fumées éternelles de ses soudières, et d’autres part sur la longue chaîne des Vosges, nettement tranchée en bleu verdâtre sur l’azur cendré des cieux.

Tout près,  au-dessus  même de cette côte des chanoines, si fertile autrefois en vignobles estimés, c’est Nancy qui s’étend toujours en rues nouvelles et en quartiers neufs, vers cette courbe adorable qui va de Laxou à Vandoeuvre  par la goulette de Maréville et dans les pentes boisées de Rémicourt, de Villers et du Montet si grimpant. On voit la ville s’étendre et s’allonger sans cesse (…) De la Cure d’Air on voit tout cela  …..et bien d’autres choses encore. C’est un infini  régal pour les yeux…..c’est un charme souverain pour la reposée bienfaisante du corps et de l’esprit »

 

 Panorama                                                                                                              

 

 

 

 

 

Panorama   

 

 

 

 

Panorama 

 

 

 

 

Panorama